La naissance des maisons de naissance ?

Maison-de-naissance-pour-un-accouchement-naturel

Source image : http://www.semainesgrossesse.com/maison-de-naissance.html

Il vient de se passer un truc dingue en France. Et pourtant, l’info est assez peu relayée (je l’ai d’abord vue sur le site d’Allô docteurs au départ, puis elle est parue sur des sites d’info généralistes en fin de journée lundi).

Le décret d’application de la loi sur les maisons de naissance vient de paraître !

Si. Presque deux ans après le vote de la loi. Je vous invite à aller voir le décret ici. Il était plus que temps…

Pourquoi est-ce si important, me direz-vous ?

Parce que, cher lecteur, si tu n’as pas lu mon article sur l’accompagnement global à la naissance (que je t’invite à lire ici), la manière dont on fait naître les bébés en France depuis 30 ans a de quoi faire dresser les cheveux sur la tête à bon nombre de nos voisins européens. Notre taux de mortalité néonatal a beau être bien plus bas qu’il y a 70 ans, la France reste pourtant très mal classée : elle est au 17e rang de l’Europe !! [source].

Bien que ce taux de mortalité soit mis essentiellement sur le dos des mères françaises (elles sont trop grosses, trop âgées, elles fument, et le comble, elles veulent avoir des enfants – grossesse par FIV, donc plus de grossesses multiples), l’article source indique quand même aussi que :

« D’autres facteurs, tenant à l’organisation des soins, aux pratiques médicales ou à la prise en charge des femmes enceintes, pourraient aussi expliquer les médiocres résultats – dont la Cour des comptes a réclamé en 2010 une analyse plus précise des causes. »

C’est cette petite phrase en fin d’article, qui passe quasiment inaperçu, qu’il faut à mon sens retenir. Les pratiques médicales, la prise en charge des femmes enceintes – et préciserais-je, des femmes en post partum – sont sans aucun doute des facteurs à prendre en compte. Des analyses réclamées par la Cour des comptes il y a 5 ans, je n’ai pas trouvé trace. Il faut dire que je ne suis pas du métier, alors mes sources sont réduites. Mais j’aimerais les lire, si elles existent. Parce que quand on voit les résultats non seulement comparables, mais parfois meilleurs, des pays qui comptent des maisons de naissance (comme la Suisse ou l’Allemagne), on se dit qu’il faut VRAIMENT arrêter de psychoter sur le sujet.

J’ai vu passer sur un réseau social bien connu nombre de réactions et de commentaires dubitatifs, voire agressifs, remettant en cause le bien-fondé de l’existence des maisons de naissance. Je rappelle qu’un médecin suisse, le Dr Bernard Borel, a mené il y a 5 ans une étude comparative sur des femmes enceintes (toutes avec une grossesse à bas risque) qui accouchaient en maternité ou en maison de naissance. Le résultat de l’étude est clair, net et sans discussion : les femmes ont 4 fois moins de risques d’avoir une césarienne et les bébés 2 fois moins de risque d’être transférés en service de néo-natalogie si l’accouchement se déroule à la maison de naissance plutôt qu’à la maternité (autre source à lire sur le sujet).

Alors, dans quelle langue faut-il le dire ? L’accouchement physiologique, pour les grossesses à bas risque (pas pour les autres, évidemment !!!), est de très loin préférable à un accouchement médicalisé. Les mamans et les bébés vont bien mieux dans le premier cas que dans le deuxième. Donc les maisons de naissance devraient être une évidence…

Mais quand je regarde le décret d’application de la loi, je prends un peu peur : les conditions imposées aux sage-femmes sont extrêmement contraignantes. 10 projets de maison de naissance sont annoncés dans les médias. Dans les faits, pour en avoir parlé avec ma sage-femme, elle-même impliquée dans un projet de ce type, il y en a beaucoup moins. Et ils sont abandonnés les uns après les autres en raison des conditions drastiques qui sont exigées, et qui font de ces maisons de naissance expérimentales des maternités bis. Le risque avec ce niveau d’exigence, c’est que trop peu de maisons de naissance voient le jour, remettant ainsi en cause la fiabilité des bilans qui seront tirés de cette expérimentation. Et donc, que celle-ci se solde par un nul dans 5 ans, le terme échu de l’expérience « maison de naissance » en France.

J’espère vraiment être trop pessimiste, et que ce décret lance véritablement les maisons de naissance en France – car j’aurais aimé y accoucher – , mais j’ai des doutes…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s